Auteur/autrice : Florent Muzembe

Pour consolider les acquis de développement amorcés au premier mandat de l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, la Première ministre, Judith Suminwa, a inscrit dans son programme du gouvernement, la création d’emplois et la promotion de l’entreprenariat des jeunes dans plusieurs secteurs. Dans le but de promouvoir la Petite et Moyenne Entreprise (PME) agricole dans le secteur agro industriel, les trois actions identifiées en vue d’atteindre cet objectif sont notamment : – La mis en place d’un programme visant à établir des coopératives agricoles modernes avec des moniteurs dans les 471 secteurs et les…

Lire la suite

Déposé le samedi 8 juin dernier à l’Assemblée nationale par la première ministre, Judith Suminwa Tuluka, le programme du gouvernement qui sera exécuté par le nouveau gouvernement dans le dernier quinquennat du chef de l’état, s’articule autour de six engagements annoncés par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi lors de son investiture. Dans le secteur de la pêche et élevage, le gouvernement ambitionne d’Identifier et géolocaliser dans chaque province, les grands bassins de production végétale, animale et halieutique, ainsi que ceux disposant d’un fort potentiel de développement , en collaboration avec les ministères impliqués. Il s’agit également de doter chaque…

Lire la suite

Le gouvernement Suminwa vient d’être investi ce mardi 11 juin 2024 par l’assemblée nationale, au cours de la plénière tenue au palais du peuple, siège du parlement congolais. C’était l’occasion pour la première ministre de révéler à toute la nation, son programme d’action, déposé le week-end dernier au bureau du président de la chambre basse. Le coût de ce programme d’action du gouvernement pour le quinquennat 2024-2028, est estimé à 277 066 milliards de CDF, soit USD 92,9 milliards pour la période de cinq ans, soit un coût annuel moyen de 55 413,2 milliards de CDF, correspondant à environ USD…

Lire la suite

Alors que les congolais aiment manger divers types de viandes, la tortue fait également partie de l’une des viandes préférées par les congolais surtout par les peuples des ex provinces de l’Equateur et du Bandundu, car elle est riche en protéines et beaucoup d’autres nutriments. Mais il semblerait qu’il y ait une interdiction coutumière envers les femmes du grand Équateur de la consommer. Selon un couple de l’espace grand Équateur, « il n’y a aucune règle interdisant la consommation de la viande tortue. Cette interdiction pourrait peut être exister dans d’autres clans de l’espace grand Équateur », a affirmé Mme Mbowaka. Quant…

Lire la suite